29 novembre 2007

Prière

(dédiée à Melchior, suite à son invocation chez Laflote)

Dieu des athées
Toi dispo-
Nible en po-
Chettes déshydratées
Solubles dans l’Au-
Delà ci par-en-bas ou peut-être là-haut

Divinité
Humbles grâces Te soient rendues
Par mon vieux serviteur qu’un chaton entêté
Aussi bien que griffu met en chair à pâté

Et dis-nous s’il Te plaît quand seras reviendue
Et quand serons admis à voir l’éternité
Hélicicultrice et dodue.
.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Griffes au lait ne doit pas laisser grandes traces.

Etre griffé de la sorte c'est tout sauf laid.

aïeul B a dit…

(message perso, merci Griffollet)
Chère N,

C’est très gentil, mais finalement je crois que je vais pouvoir me débrouiller.
Il faut me comprendre, aussi: de 444 à 1850 environ, j’ai été totalement privé de chocolat: 14 siècles de consommation à rattraper.
J’espère que toute votre famille va bien.
Ici nous sommes quatre: les deux aïeux, la nièce de B. pour quelques jours qui va sur deux ans, et Griffollette. L'aïeule marmonne parfois qu’elle a fort à faire avec deux enfants et une bête, « ou plutôt deux bêtes et un enfant », qu’est-ce qu’il faut comprendre, à votre avis ?
Vu B. ce midi, c’était doublement « en coup de vent ».
Amicalement
Aïeul B.