13 juin 2017

Hyménoptère



C'est en voltigeant
Les gens
Qu'on se rend expert en voltige

La fleur au bout de la tige
En terminaison s'érige
Qu'avec un bout de bois le petit Jean fustige
En voyant le bourdon le gosse intelligent
Se fige

Le bourdon
Bourdonne
Fredonne
Sa chanson
À le suivre des yeux l'enfançon
S'abandonne.


.



04 juin 2017

Prélude à une convalescence féline



La décision fut prise en petit comité
D'aller consulter
Pour tirer Minet d'affaire
Une sommité
Du cabinet vétérinaire

À présent laissez-vous Minet
Tranquillement examiner

On ne dira pas de salade
Ce chat bonnes gens est malade
Faut le nourrir de marmelade
Le laisser dormir
Et tout seul guérir
Par ici les sous il vous faut fournir

Quand le chat n'est pas là dit-on les souris dansent
Vous voici de retour dans votre résidence
Vous n'êtes pas céans sur un terrain miné
Soyez Minet
Déterminé
À vivre pour le mieux votre convalescence.


.


22 mai 2017

Les isoloirs

               
                                        (14 pieds)

Maîcresse voudrais-tu nous initier* au suffrage
Mais non mes chers petits car cela n'est pas de votre âge
Il faut apprendre à lire afin de prendre un bulletin
À compter bien sûr pour dépouiller le soir du scrutin
À décrypter aussi pour dépister les entourloupes
Avant d'en être là il faut manger beaucoup de soupe.



* diérèse, Thérèse !

.

07 mai 2017

Jour de mai

Jour de mai

Mettons-nous en tête
En ce jour de fête
De cueillir l'herbe sous nos pieds
Pour les lapins dans leurs clapiers

Rien ne vous arrête
Rêviez-vous pas au temps honnête
Qu'au couvent vous vous dissipiez
De nourrir les bêtes

L'on ne peut tout le jour sur son lit sauter ah
Ainsi qu'il est permis dessus un trampoline
Le temps d'aller quérir à cloche-pied là-bas
Une sandale orpheline

Venue l'heure du thé
Il nous faut nous hâter
Pour un goûter
Bien mérité

Prenons au bord de la piscine
Une tasse de Darjeeling
Quelques gâteaux ô my darling
Un corbillon de clémentines
Ne voulez-vous pas Caroline.



16 avril 2017

Diffraction



            Le joueur d'échecs laisse en plan
            Les soixante et quatre cases
   Pour s'intéresser proche de l'extase
               Aux jeux d'un turbulent
               Petit chat noir et blanc

Le poète en cherchant une autre rime en -ase
          Trouve un aimable macaron
          Subtil appétissant et rond
L'on sait comment toujours ces choses finiront
Il y croque il y mord il y polit sa phrase

Ailleurs on voit surgir un nez testeroné
La mathématicienne expose un cas torride
Résoudre l'équation cela donne des rides
Il vous faut renoncer à persister René
Dans un raisonnement j'en atteste erroné

La solution trouvée l'on la doit claironner
De beaux esprits savants vous viendront rire au nez
La planche est un objet savamment savonné
Observons les oiseaux et du chou la piéride
Qui trottine vers son destin de chrysalide.


.


11 avril 2017

Pif le chien




(épigramme vite fait)

Attendez que je formule
Avance Hercule
Ô chat valeureux
Certes pas peureux
En marche arrière
Viens te placer sous la gouttière
Pour te faire tremper comme soupe en soupière

Le Doudou et Tonton César
Passant par là et par hasard
Sauront te délivrer de ta triste posture
À la fin le torrent du ciel s'étant tari
Tu sens le chat mouillé je n'ai jamais tant ri
Par tous les dieux quelle aventure

On peut dit Tante Agathe on peut si tu le veux
Passer ta fourrure humide au sèche-cheveux.


.




28 mars 2017

Gourmands





Nous sustenterions-nous d'un sandouitche au pâté
Courez voir chez les dieux quérir de l'ambroisie
Ça va chez les voisins porter la jalousie
Le menu que voici ne doit être occulté

Comme un enfant de choeur revenant du caté
Nous y succomberons avecque frénésie
Mais faute d'autres fruits venus d'Andalousie
De manger du gâteau je me puis contenter

Passants devant mon huis qui voulez en découdre
Vous ne pouvez prétendre entrer sans coup férir
Il n'en faudrait pas plus pour attirer la foudre

Je me meurs si l'on veut faire parler la poudre
Mais vous pouvez toujours sur ce point discourir
Après un tel tiramisu l'on peut mourir.


.