26 septembre 2007

Épigramme

Autrefois Melchior aussi
Taquinait la muse
A présent c’est bien fini
Son vieux cœur ne muse
Jadis donc l’épais rimait
Aujourd’hui c’est périmé.

(@ Melchior: tu l'as voulu...)

24 septembre 2007

Chat paresseux

(à Tirui)

Juste trépassé le chat Titou court
Jusqu’au Paradis près de la Lumière
Là le bon Saint Pierre
Lui tient ce discours

Mon pauvre chat la gourmandise
Est rédhibitoire défaut
En bas t’en retourner il faut
Ta place ici est compromise

Va et démontre-nous tôt fait noble animal
Que tu peux résister au péché capital
Et te passer de friandises
Ton entrée en ces lieux n’est que partie remise

Plein de bon vouloir le chat s’en
Redescend
Vers notre cher plancher des vaches
Et le voilà-t-i’ pas qui joue à cache-cache
Dans le jeu de l’oie où Satan
Nous attend en nous tentant
Avec des machins auxquels c’est dur qu’on s’arrache
Et que la loi divine nous défend
Que je sache

Le chat n’est
Ni ange ni bête
Et qui veut faire l’ange fait
La bête aux enfers ce sera sa fête
A dit si je ne cite pas trop mal
Balèze Pascal

En quête d’un moindre péché
Que la gourmandise abhorrée
La voie de la luxure est à ce chat fermée
Les moyens en furent coupés
A la demande express d’un maître résigné
Par l'obligeant vétérinaire
Aussi fatalement que les lauriers du bois
Autrefois
Ce qui est fait n’est plus à faire

Titou ne se sent pas l’âme d’un scélérat
La haine n’entre point dedans son caractère
Et l’orgueil ne le tente guère
Et cetera et cetera

A la fin il entend la voix de la sagesse
Et choisit comme un moindre mal
Pour vivre son destin de pécheur animal
Ce doux péché qu’est la paresse

Et c’est pourquoi l’on le voit là dormir
Mollement affalé sur les mathématiques
Comme sur un moelleux matelas pneumatique
Avec son air tranquille et las et ses soupirs
Énigmatiques.

.

19 septembre 2007

Foire aux billets noc (huitième et dernier).


Chuis con ni goût n'y ai.


Foire aux billets noc (septième).

(Les choses sont nocques)


Avec un Pen*Pen vieillissant
Un Béarnais évanescent
Une ultragauche en marmelade
Les écolos dans la panade

Et puis pour couronner le tout
Contre la belle du Poitou
Un concert de trompes aigries
Picrocholionel en furie

Abondante est leur production
N’y faisons pas plus attention
Le Picrocholionel est le last but not least
De leur cocasse et qui se veut sociale liste

Lors tu peux quand tu veux Raïs
Te promener dans le pays
Touchant comme Ubu roi tout du bout de ton scept-
Re et gouverner peinard jusques en l’an dix-sept.

.

Foire aux billets noc (sixième).

La date: 25 août 2006

18 septembre 2007

Foire aux billets noc (cinquième).

Con(!)cours de pieds de nez oecuméniques.

Hommage à Dumas

(ma foi si c’est trop noc/ce n’est pas vraiment volontaire/j’étais gonflé à bloc/pour ce souvenir littéraire)

Dévoré d’amour pour Anne d’Autriche
Elle-même éprise ah l’amour fatal
D’un ambassadeur grand et beau et riche

Milord de Buckingham est le nom du rival
L’évêque de Luçon devenu cardinal
Dérobe deux ferrets puis convoque Anne au bal

Madame de Chevreuse a de beaux yeux de biche
Milady de Winterre a de fort belles miches
Passons sur les détails ce n’est pas que je triche

On ne peut pas tout dire et là j’en dis beaucoup
Connaissez-vous la nouvelle
Milady est sur le coup
Aussi perverse que belle
Tout cela m’inquiète fort
Rendez-vous à La Rochelle
Méfions-nous de Rochefort

Parole du héros
Le comte de la Fère
Autrement dit Athos
Je t’arrache les crocs
Mords si tu peux vipère

Et les braves mousquetaires
S’en vont alors ventre à terre
Vers la perfide Angleterre
Pour retrouver les ferrets
Oui l’affaire est compliquée
Voire un peu alambiquée

Suivent les quatre valets
Mousqueton le gourmand Planchet l’astucieux
Bazin futur bedeau Grimaud qui sait se taire

Pour la Reine et l’amour on irait jusqu’aux cieux
Mais Milady occit Constance Bonacieux
Alors on met à mort Milady de Winterre

Le roi de son côté n’a point vent du mystère
Et l’histoire est finie et tout cela émeut
Jusques au cardinal qui pardonne et promeut

Rendez-vous dans vingt ans pour d’autres aventures
Pour l’heure il se fait tard et j’ai mal aux jointures

Je ne sais pas si je continuerai car il m’
Apparaît plutôt dur de raconter le film.

.

Foire aux billets noc (quatrième).

Maman, ce Sarko*sio
Si rigolo
Est-il crédi-i-ble ?
Mais oui mon gros bêta,
S'il l'était pas,
On l'croirait pas...

.

17 septembre 2007

Foire aux billets noc (troisème).

(nocquerie moqueuse -ou moquerie nocqueuse)



Ceci est pour vous dire à quel point j'apprécie
Que pour rentrer il fasse une sortie
Applaudissons le revenant Lio*nel Jos*pin
Ah que j'aime à revoir son visage poupin
Qui s'incruste à nouveau sur l'écran de nos vies
Et (ça ne mange pas de pain)
S'implique avec vigueur dans les chicaneries.

.

Foire aux billets noc (deuxième).

"Cantonnier noc, ô niais noc."
(d'après Georges Brassens)

Pour vous soumettre un cas subtil,
Les écrans plats sont-ils
Plats comme des limandes ?
Je vous le demande.

Pardonnez-moi la citation,
Que j'ai voulue incitative.
Ce n'est qu'une approximation,
Sûr qu'elle est approximative.
Et pour répondre à la question
Je réponds par l'affirmative.

16 septembre 2007

No sèf noc öp.

(billet noc et rugbystique pour le concours du billet le plus noc)

- Et toc toc toc ! et toc toc toc !
- Qui c'est-i'donc qu'est à la porte ?
- C'est la muse du billet noc:
Il faut chanter Bernard La*porte.

- Tantôt ce sera fait, ô Muse,
Ce sera fait, ne craignez rien.
J'essaie l'air sur ma cornemuse
Et ça me donne un mal de chien.

.

15 septembre 2007

En barque

Cygne qui plonges bas la tête
Sous ta ligne de flottaison,
Régale-toi, tu as raison,
Car qui fait l’ange, fait la bête.

Oui, c’est ici que l’on s’arrête,
Juste temps d’ouïr l’oraison
Que dit un curé hors saison;
Mais de quel saint est-ce la fête ?

Vous autres, ne me troublez pas !
Au-dessus vaquent les grenouilles,
Les libellules ont repas.

Au-dessous, tout un monde grouille.
Ne gigotez, soyez sympas,
Tout ce temps qu’assis je scribouille.

.

12 septembre 2007

Propositions (non exhaustives) pour le palmarès du concours

Prix de la dérobade mathématique: Tirui.

Prix de la dérobade non mathématique: Cahuette

Prix de l'Objet Intra-Utérin Non Identifié: Eddie (il est peu plausible qu'il s'agisse d'un battant de charrette à foin)

prix des pieds dans l'(écran) plat: Swâmi

prix du Dr Guillotin: Daphnénuphar

prix du clair-obscur: Bellzouzou (prix sponsorisé par Ha*agen-Da*az)

prix du Grand Trou Noir D'oùsqu'On n'Revient Jamais: Laflote

prix de la descente de lit montée en graine: Moukmouk

prix du souvenir du martyre de Manhattan (le dix septembre y en a deux, le onze y a pu rien): Névrosia

(se reporter aux différents blogs)

11 septembre 2007

Pliure du soir

Aide-toi Delly
Le ciel de lit
Taie drap

Tout de travers
Le sein
De la converse
Verse vers le traversin

S’il faut aller à confesse
Allons-y à fond la caisse

Sur la descente
De lit
Delly
Sera décente

Avant d’aller au pieu
Sans drap Sandra
Plions Dieu
Dieu éteindra.

.

07 septembre 2007

Participation au concours Daphné-vrosia