23 mars 2007

Provisions.

Emporter ma bourse
La liste de courses
Bien couvert pour affronter le temps
Marcher jusque chez les commerçants


A nous les délices
Du chocolat noir
Des petits boudoirs
Avec un paquet de pain d'épices
De quoi grignoter jusques au soir


Du sel de cuisine
Encre pour machine
Prévoyons l'achat
D'un peu de jambon pour la voisine
Et de bouts d'abats pour ses deux chats


Faire emplette encore
D'un peu de bon vin
Du tilleul enfin
C'est pour bien dormir avant l'aurore
Ne pas m'éveiller jusqu'au matin.

2 commentaires:

Dodinette a dit…

griffollet, je ne veux pas te décourager, mais j'ose croire que l'encre, ça ne marche pas très bien dans le lave-linge... (ne me dis pas que tu écris à la machine, je ne te croirai pas.)
(licence poétique, je sais je sais)

Griffollet a dit…

@ Dodinette
Je me disais aussi... Mais c'est vrai, je trouve que, depuis que je ne mets plus d'encre dans la machine à laver, mon inspiration est moins sombre.