15 février 2007

Sa Grâce a trépassé.

Hier soir mercredi, alors que dix-huit heures (locales) venaient de sonner au clocher de Saint-Glinglin sa paroisse, trépassait la Vicomtesse Aglaé des Gouttières de Réloir, plus connue dans les cercles littéraires sous le nom de plume d'Aglaé chat fidèle, ronronnant pour ses amis et pardonnant à ses ennemis.
L'inventaire de ses oeuvres posthumes sera effectué dès l'ouverture de son testament. Son testament sera ouvert dès que ses oeuvres posthumes auront été inventoriées.
Une cérémonie aura lieu près de son monument funéraire "le trente du mois de ma mort", avait-elle décidé antérieurement.
"Nous devons" (a-t-elle dit) "une escalope à Esculape", ajoutant qu'elle avait la ferme espérance de voir bientôt face à face la divinité suprême en laquelle elle croyait, la Souris Verte Escargot Tout Chaud à laquelle elle avait il y a peu consacré un "poème mystique". Puis elle plongea dans les eaux miséricordieuses du fleuve Léthé et son entourage dans l'affliction.
Le secrétariat particulier, fort ému.

4 Comments:

Anonymous un lecteur assidu said...

Il est indispensable que la Vicomtesse maintenant canonisée et sise entre les papes Jean-Paul et Jean(23) continue à faire, de haut, ses pamphlets poétiques sur le pauvre monde d'ici bas. Seul moyen de ne pas trop la regretter.

15 février 2007 à 15:57  
Blogger Petitspetons said...

Je regrette la poétesse et je sympathise avec le secrétariat particulier.

Une caresse et un ronron de réconfort.

16 février 2007 à 20:10  
Anonymous ayatollah Khomimi said...

Merci au secrétariat particulier d'avoir fourni la clé du poème mystique.je croyais trouver dans ces divagations la preuve de l'esprit satanique occidental ou la révélation des mystères du monde.Pauvre bête!...C'était seulement l'adaptation féline d'une comptine débile.Mes espions me signalent qu'en plus d'avoir été une poétesse parfois inspirée,Aglaé fut aussi une remarquable auteure de nouvelles.Espérons donc que le secrétariat acceptera de publier, à titre posthume, certaines de ses oeuvres.

18 février 2007 à 09:28  
Anonymous Secr.part. said...

Il n'en est rien. Confusion peut-être avec Herminie Lapereau de Laprose (dont nous n'avons d'ailleurs pas de nouvelles, sans jeu de mots)?

18 février 2007 à 14:31  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home