13 novembre 2009

Vendredi treize.

Ô vieillesse ennemie
(Corneille)


Les problèmes domestiques
Familiaux informatiques
En quantité
Et de santé
Vont-ils se résoudre avant l’été

Contre ton âme obstinée
Ci le veut la destinée
Tu resteras
Dans l’embarras
Ce jusques au jour que tu mourras.

.

2 commentaires:

Bellzouzou! a dit…

c'est bien gai.

Lola a dit…

Griffollet vécut le vendredi treize
Bien triste et peu à son aise

Gageons que l'embarras
Bien avant l'été passera