06 avril 2015

Additif chartrain.


(à des poèmes météo-savoyards - Pâques 2015)

Dans la ville de Chartre* à l'enclos de Loëns
Il ne pleut certes pas autant qu'à Samoëns

Nous n'apercevons pas pour l'heure
En bas des remparts couler l'Eure

Un labyrinthe vert et bien entretenu
Nous semble être un décor de rêve saugrenu

Pour un chapitre de chanoines
Le bâtiment central est la demeure idoine

Mais Dieu du Ciel qu'un évêché
Ça doit coûter cher à chauffer

L'escalier de la reine Berthe
Requiert un promeneur alerte

Mais parvenu sur le parvis de Saint-Aignan
Le poète est contraint de se dire gnangnan.

*licence poétique

.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home