17 mars 2013

Grande boucle 1951.





Le Tour de France allait
Dans le bocage avant de passer par Falaise
La campagnarde a souri d’aise
En voyant pédaler
Le bel Apolazaridaise*

Dans la montagne Wim van Est a pratiqué
Sans dommage et tant mieux le saut sans élastique
Je ne me souviens plus s’il y avait Robique
Le fier Breton  connu sous sobriquet
Biquet

Kubler c’était avant Coppi ce fut après**
C’était le temps béni de Saint-Germain-des-Prés
Coureur très élégant pour qui beaucoup en pincent
Hugo Koblet fut le vainqueur au Parc des Princes


Le troupeau vit passer tout en faisant son lait
Hercule et Pif le Chien en voiture suiveuse
Lariflette au poignet sa montre monstrueuse
Un échappé qui pédalait
Du peloton groupé la course vigoureuse
Des attardés encouragés allez allez
Enfin la voiture-balai.

* Apo Lazaridès, équipe du Sud-Est
**Coppi avait déjà gagné en 49 (et Robic en 47)

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home