07 décembre 2010

Rangements lyriques



Souvent un beau désordre est un effet de l’art
N.B-D
L’art poétique


Ah quel fouillis quel bazar
On n’y peut retrouver un truc que par hasard

Par Saint Eustache c’est à mordre

Ah quel bazar quel fouillis
Plus d’une mère chatte y perdrait ses petits

Par Sainte Barbe quel désordre

Dans ces nœuds borroméens
Retrouver un machin travail herculéen

On range on trie on débarrasse
Des montagnes de paperasses

Occupation pour un après-midi pluvieux

Et puis tiens quelques tablettes
De chocolat aux noisettes
Gisant au milieu d’antiques disquettes

Qui ne sont pas encor périmées c’est tant mieux


Je retrouve quand je range
Des bidules des machins
Des souvenirs des chagrins
Et des pelures d’orange

Un pareil capharnaüm
C’est à vous flanquer d’un coup le cafard Nahum.


.

3 Comments:

Blogger Bellzouzou! said...

T'as vraiment fait du rangement dans ton bureau ou c'est juste pour la (f)rime??

12 décembre 2010 à 21:16  
Blogger griffollet chat virtuel said...

à Bellzouzou, chanteuse de charme:

C'est pas gentil de se moquer d'un pauvre poète. Surtout quand il évoque un cas désespéré.Comme a dit un mien confrère:
"Les chants désespérés sont les chants les plus beaux
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots..."

14 décembre 2010 à 16:39  
Anonymous Lola said...

J'aime bien le Capharnaüm de ce poète félin
Où se cachent pelures d'oranges, zestes de chagrin
Et tablettes de chocolat au pralin.

19 décembre 2010 à 18:49  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home