16 décembre 2010

Air pour flûte à bec




Salut mes fans dit en passant le pont la poule
Elle avait tout à fait l’air et le look pimpant
D’une star sur le point de prendre un bain de foule
Quand au pied du podium la fièvre se répand

Bonjour gallinacé qui t’en vas sur la route
Où donc si ce n’est point indiscret t’en vas-tu
À pas pressés tel un petit rat en tutu
S’enquirent le pêcheur et la chèvre qui broute

Je vais chez le dentiste aux frais de la Sécu
La chèvre lui répond j’en tombe sur le cul
Non dit la dame au truc en plumes je plaisante
De l’examen des dents la Nature m’exempte

L’entretien dériva sur les sortes de dents
Pour nos z’amis z’oiseaux ce n’est pas z’évident
Alors sur le sujet il faut qu’on se concentre
Les z’animaux dentus se sont partagés z’entre

Canine d’un côté de l’autre l’incisive
Entre les deux partis querelle décisive
Aux savants distingués reviendra le départ
Entre le rongeur l’omnivore et le chat-pard

Comptez la molaire aussi pardi
Au surplus faut compter la molaire
Dans le grand machin mandi mandi
Mandibu Lulu mandibulaire

De fait notre poule n’allait pas
Aux soins chez l’arracheur de dents patibulaire
C’est pas là que la portaient ses pas
Ouxédonkkélalé ça c’est pas notre affaire

Au retour un peu plus tard
Notre amie prendra le car
Ô toi la pondeuse exemptée
De la visite annuelle au dentiste soigneur
Par un heureux décret de Nature édentée
Tu ne connais pas ton bonheur.

.

5 commentaires:

Névrosia a dit…

Cette poésie m'a bien amusée, merci.

Lola a dit…

Quand la poule des dents aura,
Griffollet des plumes portera

Mais sur ma faim je suis restée:
où cette poule est-elle donc allée?

Bellzouzou! a dit…

j'aime beaucoup, et tout particulièrement son titre.

Griffollet a dit…

à Névrosia:
Joyeux Noël !

à Lola:
faire un peu de egg-sitting à la Chambre d'Agriculture, peut-être.

à Bellzouzou:
le piano et le saxophone, ce sera pour une autre fois.

Névrosia a dit…

Merci, tout pareil et avec un bisou en prime.