06 juin 2018

Fraïche randonnée




Denise Honoré Boniface

À la mi-mai les saints de glace

Nous ont donné du temps couvert

Et froid c'est assez efficace

Quand il faut apaiser ses nerfs


Sans pour autant perdre la face

On ne galope jamais trop

Dedans les couloirs du métro

Le métropolitain ça fait un peu rétro

Le souvenir du froid à la parfin s'efface


Tortue va ton chemin portant ta carapace

Sur le calendrier s'en vient la Trinité

Le chat de nos voisins s'est un peu empâté

Devant le trampoline où vous avez sauté

Quand ce jeu vous semblait encore de votre âge


À présent il faut du courage

Pour s'accommoder de l'orage

Randonneur munis-toi d'un pull anti-frissons

D'un couvre-chef aussi pour paraître à la page

Pour le confort du soir emporte des chaussons.


.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home