28 novembre 2015

Soupe à l'oignon.



Il nous faut éplucher ô glandes lacrymales
De ces fichus oignons les bulbes globuleux
Du dur labeur les effets sont miraculeux
Mais il faut respecter les formes optimales

Approchez vos calculs à douze décimales
La farine il en faut à taux faramineux
Pour les croûtons à ce qu'en dit le maître queux
On les met à flotter sur la surface étale

Vous recevrez fin cuisinier pour tout salaire
Louanges prodiguées alors sur tous les tons
Et la voracité les démontre sincères

Les appétits conviés parole sont gloutons
On apprécie aussi la fondue au gruyère
Quand l'archipel enfin se fige des croûtons.


.


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home