04 janvier 2015

Météo (3).


Sur ce filon Dieu du Ciel quand m'arrêterai-je
Un jour reviendra le printemps à Samoëns
Allons les randonneurs pas de rouspétance ins-
Tallez-vous et dégustez vos oeufs à la neige
Plus tard nous sortirons la Deuche Citroëns
Nous la ferons rouler par quelque sortilège
Nous l'accompagnerons et lui ferons cortège
Peut-on proposer mieux aimables citoyens
Mais pour le temps qu'il fait cela reste moyen.

.

1 Comments:

Blogger Névrosia said...

Plein de beaux vers. Bises

11 janvier 2015 à 21:28  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home