26 juin 2011

Éclats polémiques.

Une puanteur se répand
C’est que les anneaux éclatèrent
Fourmis et d’autres en soupèrent
Et les corbeaux en s’agrippant

Un âne ennemi des serpents
Qui piétine un noeud de vipères
On se tortille on désespère
Pour ces animaux c’est flippant

La haine est pur cadeau du diable
Vous y repenserez souvent
Les pas de l’âne épouvantable

Seront effacés par le vent
Et seul son crottin sur le sable
Témoignera qu’il est vivant.


.

1 Comments:

Anonymous LOLA said...

Ô l'âne haineux
Que n'ignores-tu ces vipères
Pour devenir Âne laineux?

28 juin 2011 à 17:34  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home