25 mars 2011

Contribution à l’Histoire de l’Art.

L’Origine du Monde a pris l’air et la pose
Ornée de sa toison monsieur Courbet la peint
Avec son fier pinceau fait de poils de lapin
Si ce n’est que je sois condamné à la prose


Disant je ne dis rien vous dites quelque chose
Vous n’êtes pas les seuls il faut gagner son pain
Courbet fait un tableau pour un client rupin
Celui-ci ne le montre pas à tous il n’ose


Je n’ai jamais très bien perçu jusques à quand
Le corps nu d’une brune ou d’une fausse blonde
Décora le salon de feu Jacques Lacan


La Commune ah ce fut plus sanglant que la Fronde
Jamais las d’ausculter la révolte qui gronde
Il avait déjà peint les vagues à Fécamp.

.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home