26 août 2009

Alizée voyage

Le car va-t-il nous mettre à temps
À la gare de Carentan
Pour le train de sept heu dix-huit Tre
Treu tre treu tre vibre la vitre

Un petit chien sort du panier
La tête et l’on ne peut pas nier
Qu’il est doué pour faire le pitre
Treu tre treu tre vibre la vitre

Tel voyageur pressé descend
Une grosse dame en montant
Gronde un enfant qui récalcitre
Treu tre treu tre vibre la vitre

Tu vas voir ton pé tout à l’heu
Y a de la presse et des odeu
On serait mieux en wagon-lit Tre
Treu tre treu tre vibre la vitre

Un lecteur lit indifférent
À tout un livre fort prenant
Dont je n’aperçois pas le titre
Treu tre treu tre vibre la vitre

Dans les champs les boeufs vont broutant
Alizée bâille en s'étirant
Alizée rêve à Pointe-à-Pitre
Treu tre treu tre vibre la vitre.

.

1 Comments:

Anonymous Lola said...

Alizée dans le train observant
Tout ce qui monte et descend
S'étonne de ne pas voir de mitre
Treu tre treu tre vibre la vitre

Un voyage serait-il prévu là-bas
Griffollet qui de train nous parla

30 août 2009 à 19:27  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home