05 décembre 2007

Vieux bougon (III)

Chaque jour il se renfrogne
Et montre un peu plus de rogne
On dirait un vieux dragon
Voyons contre quoi il grogne
Ce qui le rend si bougon

Il s’en prend à trois manies
La manie qu’ont les enfants
De remonter le courant
Dans les parcs des toboggans
Contre l’avis des mamies
Qui s’en vont vitupérant
Leurs petiots trop pleins de vie
Arc-boutés à contre-sens
De l’inexorable pente
Décidément descendante


Pauvre monde où allons nous
Les enfants sont les plus fous.

.

3 commentaires:

Bellzouzou a dit…

l'art d'être grand-père, non?

Nevrosia a dit…

J'adore ! Ça ressemble beaucoup à l'art d'être mère, non ?

aïeul B. a dit…

Chacun sait que le grand-père maternel est le personnage le plus important d'une famille.